Dans les rues de la Mother City

Cape-Town, 14-10/11.

Dès notre arrivée au Cap, on a très vite adopté un petit rythme. Tôt le matin avant qu’il ne fasse trop chaud, j’enfourche mon VTT et me lance sur les pentes de Table Mountain. On prend ensuite notre petit déj tout en repérant sur la carte les quartiers que l’on n’a pas encore visités. On file ensuite vers les endroits choisis et on déambule dans les rues et les parcs. Tout comme en Australie, en NZ ou encore aux US, même si on est blanc, on peut être considéré comme un local. Sauf que l’appareil photo, le sac à dos et la carte te trahiront certainement et tu seras toujours catalogué comme touriste ! Et je ne parle pas de notre french accent lorsqu’on demande 2 entrées au musée…

C’est où Kapstadt ?


Cape-Town, 14-10/11.
A l’aéroport de Francfort, je cherche notre avion sur le tableau d’affichage et je m’étonne qu’à l’heure du vol, la destination indique « Kapstadt ». Intérieurement, je me revois effectuer notre réservation pour un vol sans aucun stop via une ville du nom de « Kapstadt ». Il y a bien un vol Condor qui s’arrête à Windhoek et même si ça sonne tout aussi germanique, je suis certain de ne pas m’être trompé et d’avoir acheté un vol direct !!

Retrouvez-nous sur Instagram !

Boutons Sociaux