Notre tour du monde, tous les chiffres !


On n’a pas commencé tout au début mais en cours de route, on a constaté qu’on cumulait les chiffres, d’où l’idée d’en faire une statistique. En confondant tous les moyens de transport, on a parcouru près de 4 fois le tour du globe !!


En comptant Taiwan et Hong-Kong comme étant des états indépendants, on a visité 23 pays sur les 5 continents. Séjour le plus long : USA, 46 nuits. Séjour le plus court : Hong-Kong à égalité avec Kuala Lumpur, 2 nuits.

On est monté dans 53 avions cumulant 102.300 km !!! L’aéroport le plus fréquenté reste Bangkok où l’on a stoppé à 7 reprises ! Le vol le plus long fut notre Hong-Kong/Sydney (environ 7400 km).

Ci-dessus, à gauche : un Boeing 787 flambant neuf d'Ethiopian Airlines qui nous a emmené de Delhi à Johannesburg via Addis Abeba. A droite : l'avion quotidien de la LAN qui relie l'Ile de Pâques à Santiago.

On a pris 30 trains cumulant 13.100 km, le plus long étant le transsibérien durant l’étape Ekaterinburg-Irkoutsk (3430 km) et le plus rapide fut le Shinkansen entre Osaka et Nagoya.

Ci-dessus, à gauche : une locomotive du transsibérien quelque part dans la pampa ! A droite, le Shinkansen en gare de Nagoya.

On a utilisé 15 bus cumulant 6.770 km, dont le trajet le plus inoubliable fut celui entre Palolem Beach et Old Goa en Inde qui a duré 3h30 pour faire 70 km !!

Ci-dessus, à gauche : le bus utilisé pour aller à Old Goa. Inutile de demander au chauffeur de baisser la clim... A droite, confort Pullman dans un bus mexicain avec une large place pour les jambes, des écrans LCD dans les appuie-têtes et même le wifi !!

On a navigué sur 6 bateaux cumulant 950 km, dont 1 croisière de 3 jours sur le Yangtsé et une traversée très mouvementée à travers une tempête entre les 2 îles de la Nouvelle-Zélande (Picton-Wellington)
Ci-dessus, à gauche : le Victoria "Selina" qui nous a baladé sur la rivière Yangtsé (Chine), de Chongqing à Yichang. A droite, le bateau rapide qui relie Buenos Aires (Argentine) à Colonia del Sacramento (Uruguay).

On a loué 17 voitures cumulant 22.800 km dont 4 Chevrolet et même une Renault Clio, cocorico ! Rien qu’en Thaïlande, on a également loué 5 scooters, toujours pratique pour aller à la plage !!

Ci-dessous une sélection de quelques véhicules mémorables :

A gauche, une Chevrolet Camaro SS qu'on a gardé qu'un soir en raison d'une panne de clim, on a eu la même en rouge le lendemain. A droite, un monospace Toyota aménagé comptabilisant 260.000 bornes qui fut notre “maison“ durant nos 3 semaines en NZ. 
A gauche, un Suzuki Grand Vitara loué à un local au tiers du prix normal sur l'Ile de Pâques. A droite, un ancien modèle de pick-up Nissan Pathfinder durant notre exploration du Parc Kruger.
A gauche, une Suzuki Swift Sedan qu'il vaut mieux louer avec son chauffeur en Inde ! A droite, une BMW 428i, obtenue grâce à un surclassement honeymoon, la voiture la plus luxueuse de notre voyage. 
A gauche, une Chevrolet Spark Lite au coffre beaucoup trop petit pour contenir nos achats sur la route des vins au Chili ! A droite, une Renault Clio qui s'en sort pas si mal sur les pistes du nord-ouest Andin (Argentine) et notamment la fameuse Ruta 40.

On a dormi dans 125 hébergements différents allant d’un extrême à l’autre, du bungalow sur pilotis grand luxe au Sofitel de Moorea (Polynésie) à l’hôtel gouvernemental à Agra (Inde) où l’on a préféré dormir avec nos sacs à viande ! Parmi tous les établissements, on compte 21 auberges de jeunesse qui, contrairement à ce qu’on pourrait croire, n’accueillent pas que des jeunes et on a ainsi fait la connaissance d’une dame de 71 ans à Mendoza voyageant toute seule comme une grande ! A Ekaterinbourg un papi anglais de 72 ans, venu d’Angleterre dans un bateau cargo, nous a également invité à dîner pour l’avoir raccompagné jusqu’à l’hôtel !

Quelques hébergements mémorables :

A gauche, notre yourte dans les steppes enneigées de Mongolie et un rude -14° enregistré le soir. A droite, notre lit "extra king size" à Pingyao (Chine) qui sert également de salle à manger, de bureau, de ring de catch...
A gauche, notre chambre à Tokyo dans une machiya (maison de ville tradionnelle), déco zen et épurée ; la nuit, les matelas remplacent la table et les chaises. A droite, l'entrée de notre chambre à Wai ao (Taiwan), une pièce sans fenêtre derrière un dortoir de 8 lits, mais on avait notre propre SDB !!
A gauche, notre bungalow à Krabi (Thaïlande), eau froide, pas de clim mais un ventilateur, électricité de 18h à 6h et chasse d'eau à l'ancienne (seau+louche) mais seulement 30 m à parcourir pour être sur une plage absolument déserte !! A droite, une sympathique chambre tout confort à Boracay (Philippines) pour "récupérer" après le premier tiers de notre périple.
A gauche, la splendide piscine de toit de notre appart'hotel à Kuala Lumpur avec une vue sur les tours Petronas. A droite, notre nuit dans un haveli (petit palais), un décor de contes de 1001 nuits pour à peine 23 € !!
A gauche, un lodge du parc Kruger. A droite, le genre d'emplacement qu'on affectionnait quand on passait nos nuits dans notre campervan sur la côte entre Sydney et Adelaïde.
A gauche, une hacienda paumée sur les hauteurs de Cafayate (Argentine). A droite, 4 chambres réalisées dans d'énormes tonneaux sur la route des vins à Pirque (Chili).
A gauche, la vue magique à l'aurore de notre chambre à Valparaiso (Chili). A droite, une charmante hacienda à Ajijic (Mexique) offrant confort et calme.
A gauche, une auberge de jeunesse super branchée à Miami Beach. A droite, la vue de notre chambre à l'Aria Resort à Las Vegas.

Adèle et moi avons fait plus de 30000 photos et 1000 vidéos. A l’arrivée et après un monstrueux travail de tri de plusieurs semaines, il ne restera que 20000 photos et 9 montages de films à voir sur notre chaîne Vimeo.

On a pris 129 photos avec Barbie “voyage“ qui a eu un franc succès pendant tout le voyage !


On a vu 47 monuments ou lieux inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Un nombre finalement pas vraiment impressionnant par rapport à la tonne de visites effectuées. On a encore de quoi faire compte tenu que la dernière liste en recense 986 !!

On a reçu 15 cadeaux pour notre honeymoon. Beaucoup de bouteilles à notre arrivée dans la chambre, des surclassements et des pâtisseries. Aucun établissement n’a demandé une preuve de notre mariage…

A gauche, les propriétaires d'une très sympathique maison d'hôtes à Cachi (Argentine) nous ont offert une bouteille de mousseux provenant d'un domaine régional. A Xi'an (Chine), une petite douceur nous attendait dans le frigo de notre chambre.

11 kg, le poids moyen du sac à dos d’Adèle plus 3 à 6 kg de bagage à main. Pour ma part, mon dos se souvient encore des 22 kg en moyenne de mon sac de 80 litres plus les 8 kg de ma besace photo. Beaucoup trop lourd pour des backpackers mais on a rarement marché plus de 2 km avec tout ce barda sur les épaules !!!

A gauche, Adèle se risque à porter mon énorme backpack et ma besace photo. A droite près des chutes d'Iguazu, elle traverse à pied la frontière entre le Brésil et l'Argentine avec ses 2 sacs en “mode pluie“.

36000 pages vues sur le blog qui totalise désormais 130 articles rédigés. L’article le plus lu est celui sur Ekaterinbourg. Le document Word dans lequel j’écris compte 267 pages, c’est déjà un beau bouquin !!


De gauche à droite : rédaction et relecture sous la couette à Pingyao (Chine), sur la terrasse de notre bungalow à Moorea (Polynésie), dans notre chambre à Mendoza (Argentine) et bureau improvisé sur une plage entre Sydney et Melbourne.

La vidéo la plus longue est Outrun, notre road trip de 3 semaines dans le Grand Ouest américain, elle dure 9:47. La vidéo la plus vue est la dernière, 6 minutes around the globe.

J’ai utilisé 3 disques durs externes de 1 To chacun. Le disque SSD du MacBook a été rapidement saturé, sachant qu’une photo JPEG en pleine résolution pèse déjà 20 Mo, il a fallu trouver de la place !! Et quand je travaille en JPEG+RAW, un cliché atteint facilement les 45 Mo. A cela s’ajoute les 1000 vidéos…
Les 3 disques sont surtout utilisés comme sauvegarde et comme “sauvegarde de la sauvegarde“, on n’est jamais trop prudent (casse, vol…) et cela aurait été ballot de revenir sans images de ce fabuleux voyage.
Le stockage en ligne, un temps envisagé, n’aurait pas été possible en raison du débit internet très bas dans certains pays. Consulter ses emails sur l’Île de Pâques est une épreuve de patience mais sur ce rocher volcanique au bout du globe, a-t-on vraiment envie d’être connecté au reste du monde ??



En cours de route, on a stoppé la comptabilité du nombre de taxis, de tuk-tuk, de métros, de bus urbains, de pirogues, de buckets de bière, de voyageurs rencontrés, d’animaux morts ou vivants croisés sur la route, de rabatteurs de resto à touristes, d’églises ou de temples, de cactus, de guides parlant anglais plus mal que nous, de plages, de noodle-cups… et surtout de km à pied !! Bref dans un périple pareil, il est clair qu’on cumule les stats mais on ne s’en rend compte qu’en rentrant…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Retrouvez-nous sur Instagram !

Boutons Sociaux