Parcours et hôtels en Thaïlande & Cambodge


Notre parcours en Thaïlande est tout sauf logique et ordonné, comme si nous avions été contaminés par la mentalité du pays !! Sarcasmes mis à part, les Thaï savent se montrer très accueillants et souriants mais la plupart des établissements où l’on a séjourné sont tenus ou gérés par des étrangers !

Notre parcours s’est construit au gré de nos envies et de nos opportunités de trouver des vols à bas prix. 


Le détail en vidéo :



Et voici la liste des hôtels dans les différentes villes :

A Ao Nang : on a d’abord passé 3 nuits au PAN Beach loin de l’animation mais qui offre une plage déserte et une location de scooter. Le confort de notre bungalow était très sommaire : ventilateur (A/C dispo mais plus cher), eau froide uniquement, chasse d’eau “à la louche“ et électricité disponible de 18 à 6h du matin. Mais le charme est là et la nourriture de la “réceptionniste/barmaid/cuisinière/loueuse de scooter“ est très bonne et bien plus correcte qu’en ville. Tarif : 810 bahts la nuit (environ 18,50 €).
La patronne s’étant montrée un peu gourmande sur le tarif des excursions et de la nuit supplémentaire, on a passé une 4ème nuit non prévue au Long Beach (photo en en-tête de l'article), 100 m plus loin !! L’électricité était disponible toute la journée et la SDB était plus grande avec un “vrai“ toilette. En face de notre rustique bungalow en bambou, de plus confortables bungalows “en dur“ sont disponibles avec A/C et une large baie vitrée mais l’authenticité en moins. Le restaurant tourne bien quand la manager australienne est là… sinon, il faudra se montrer plus patient ! Tarif : 800 bahts la nuit (environ 18 €).


A Phuket-town : à un pâté de maison du Sunday Market et du cœur historique de la ville, le Sino Imperial propose de récentes chambres tout confort. On a aimé les néons multicolores du couloir, les sodas et les pâtes chinoises disponibles gratuitement dans le minibar. Tarif : 990 bahts la nuit (environ 22,50 €) avec petit-déjeuner.





A Chiang Mai : pour nos 3 premières nuits dans la ville, le choix d’Adèle s’est porté sur The Castle. La déco du lobby (avec sa tour) et de la cour intérieure est assez réussie. Une petite piscine permet de se rafraîchir après de longues heures à visiter les temples, mais on n’y a trempé que les jambes car l’eau était un peu froide. Notre chambre au RDC dans le couloir d’accès était un peu bruyante, surtout le matin avec les petit-déjeuner en face de la porte. Par ailleurs, on a mis du temps à s’habituer au bruit sourd et permanent de la machine du climatiseur installée sous la fenêtre de la SDB. Mais tout ça est rattrapé par l’excellent service des récents propriétaires allemands, non avares en informations en tout genre pour rendre notre séjour agréable. Tarif : 1000 bahts la nuit (environ 23 €). Un conseil : demandez une chambre dans les étages !

A Sukhothai : gros coup de cœur pour le Foresto Guesthome qui vient d’ouvrir ses portes. Des bungalows modernes et très spacieux, à la déco design, sont disséminés dans un petit parc luxuriant. Le service est très sympathique et la nourriture très correcte même si perso j’ai trouvé les portions servies plus petites que d’habitude ! Et si on doit chercher la petite bête, on peut reprocher l’absence de wifi dans notre bungalow situé tout au fond du parc… Et attention aux moustiques très voraces, avec les petits étangs du parc et la rivière Yom, on s’est fait dévorer ! Tarif : 1000 bahts la nuit (environ 23 €).

A Lampang : à mi-chemin entre Sukhothai et Chiang Rai, on a fait étape au Pangsawan Place Resotel qui offre le quasi-confort d’un hôtel Ibis chez nous avec une chambre relativement spacieuse. Fatiguant, le “ding“ qui précédait l’ouverture des portes de l’ascenseur qui semblait sonner toutes les 5 minutes jusqu’à tard dans la nuit… Mais tarif imbattable : 450 bahts la nuit (environ 10,50 €).

A Chiang Rai : après le bungalow près de la plage déserte, Adèle nous a sélectionné le bungalow dans la jungle luxuriante ! Le Naga Hill offre un parc magnifiquement agencé où les logements sont totalement disséminés dans la nature. Notre bungalow était mignon comme tout avec au RDC un espace ouvert avec couchettes, hamac et SDB extérieure, le tout avec un charme tout à fait authentique ! Seul hic : en décembre, la température descend vers les 7/8° la nuit et on a eu réellement très froid au point de dormir avec nos sous-vêtements techniques, une polaire et de grosses chaussettes ! Gros kif : la douche du matin avec une eau brûlante qui réchauffe de la nuit à se geler les miches. Tarif : 800 bahts la nuit (environ 18 €).

A Chiang Mai : on y est retourné une journée pour rendre la voiture de location et prendre l’avion vers le Cambodge. On a séjourné au Prince Hotel, un bâtiment décrépit au confort et à la déco datant des années 60 ; on sent bien que l’établissement a dû avoir ses heures de gloires mais c’était il y a longtemps et depuis il est resté dans son jus ! Mais il dispose d’une piscine, propre et agréable pour se poser ou écrire un article pour le blog. Tarif : 850 bahts la nuit (environ 19,50 €). Toutefois, à déconseiller si l’on vient à Chiang Mai pour la 1ère fois.

A Siem Reap (Cambodge) : le New Angkorland Hotel qui n’a de “new“ que le nom. Si la façade en impose à l’arrivée, l’accueil du personnel et la propreté de la chambre ont vite fait de contrarier notre bonne humeur. Entre les tests répétés de sono à 6h30 du matin (voir article), l’incompétence des barmen qui ne savent pas faire un cocktail basique de la carte et la bêtise révélée du staff pour gérer les demandes, cet établissement remporte haut la main le titre “du pire hôtel depuis notre départ“. La superficie annoncée sur Booking est totalement mensongère et les équipements de la chambre ont beaucoup vieillis : un tiroir sur 2 n’avait plus de poignée, la moquette ne donnait pas envie d’y marcher pieds nus quand elle n’est pas cramée par des empreintes de fer à repasser !!! On a eu la chance d’avoir une clim qui fonctionnait mais les réglages n’avaient aucun effet sur la température ou le débit de l’air et la propreté des draps encourageait vivement à dormir en pyjama ! Pour la première fois, nous étions impatients de quitter notre hôtel… Seule la piscine a trouvé grâce à nos yeux mais vaut mieux ne pas être frileux et l’eau du pseudo “jacuzzi“ était encore plus froide ! Tarif : 36 $ la nuit (environ 27 €), mauvais petit-déjeuner inclus.

A Bangkok : avec nos amis Virginie et Gilles qui nous ont rejoints, on s’est fait plaisir en prenant une suite de 125 m2 pour 4 personnes à l’Anantara Sathorn. Avec 2 chambres, 2 salles de bains, un vaste espace à vivre et 2 terrasses qui offraient une magnifique vue sur la ville du 28ème étage, nous étions loin d’être à l’étroit. La déco contemporaine, le grand canapé et le carrelage blanc finissaient de nous mettre à l’aise pour nous sentir comme à la maison (mais laquelle ??) ! La piscine est agréable même si les quelques transats ont vite fait de trouver preneur. Mention spéciale au buffet du petit déjeuner dont le choix est très large et la qualité plus que correcte. Le bar sur le toit terrasse du 40ème étage est également très sympathique pour un déguster un cocktail à l’Happy Hour. Tarif pour 4 : 6309 bahts la nuit (environ 140 €) petit-déjeuner inclus.

A Koh Samui : difficile de trouver un hôtel bon marché en bord de mer entre Noël et Nouvel An même en s’y prenant 3 mois à l’avance ! Adèle a finalement dégoté 2 bungalows au Promtsuk Buri dans la crique de Silver Beach près de la plage de Lamai. L’hôtel est loin de l’animation mais on y loue des scooters à bon prix et comme il est situé sur la route principale, il est facile de monter à bord des pick-up qui font office de transport en commun sur l’île. Les bungalows sont confortables même si on est tombé sur l’un des 2 bungalows (sur 18) qui ne disposait pas d’une douche extérieure comme les photos le vendaient ! La plage n’est pas très grande et des transats auraient été bienvenues pour éviter de se coucher dans le sable mais les serviettes de plage sont fournies et la terrasse du snack se trouve juste à côté. Pas de chance, lors de notre séjour, la mer était envahie d’algues en raison du vent du large qui soufflait depuis 10 jours. Vu la situation et le tarif, impossible de se plaindre ! Tarif : 2200 bahts la nuit (environ 50 €) petit-déjeuner inclus.


A Bangkok : pour notre dernier jour en Thaïlande avant de reprendre l’avion vers les Philippines, on a passé la nuit au Vismaya Suvarnabhumi situé à moins de 10 minutes de l’aéroport international. L’hôtel est tout neuf, les chambres à haut plafond et à la déco (très) épurée offrent tout le confort souhaité, notamment la grande baignoire de la salle de bains séparée de la chambre par une paroi vitrée sur toute la hauteur. La piscine semble tout à fait agréable pour patienter quelques heures jusqu’à son prochain vol. Tarif : 1980 bahts la nuit (environ 44 €) petit-déjeuner et navette A/R vers l’aéroport inclus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Retrouvez-nous sur Instagram !

Boutons Sociaux