7 parcs nationaux en road trip à partir du Cap


Tout comme le Grand Ouest américain, l’Afrique du Sud est réputée pour ses Parcs Nationaux dont le plus célèbre reste évidemment le Kruger. Si on peut espérer y apercevoir le fameux “Big Five“ (lion, éléphant, buffle, léopard et rhino), les autres réserves ne manquent pas d’intérêt ! Le Kruger est peut-être le plus grand des parcs nationaux, mais se situant à la frontière du Mozambique, il nécessite de prendre un vol intérieur et 3 jours ne seront pas de trop pour une exploration approfondie.

Après avoir passé près de 6 mois cumulés dans le pays, on n’a pas encore réussi à tous les visiter, mais 11 parcs sur 19 est un score honnête pour y consacrer un article ! Par le passé, on a déjà évoqué :
le Kruger (voir article)
les Chutes d’Augrabies et le Parc Transfrontalier du Kgalagadi (voir article)
le Table Mountain National Park qui intègre la montagne du même nom mais aussi le Cap de Bonne Espérance (voir article)

Les parcs suivants peuvent se faire lors d’un road trip de 10 à 14 jours au départ de Cape Town. Le panorama autour des routes qui y mènent mérite à lui seul les heures passées en voiture, avec comme cerise sur le gâteau, la visite de réserves animalières sur un ou plusieurs jours. Un 4x4 n’est absolument pas nécessaire mais on vous conseille une voiture confortable et pensez à bien vérifier le fonctionnement de la clim avant quitter votre agence de location (même si le véhicule est flambant neuf) !


Si après la visite de la ville du Cap, vous avez pris le temps de goûter quelques uns des meilleurs vins du pays dans les Winelands (Stellenbosch, Franschoek, Paarl), restez-y pour la nuit. Après plusieurs dégustations c’est plus sûr et surtout c’est une excellente base de départ pour commencer votre road trip !


1. Le Karoo National Park

Après 4h de route, la première étape (la plus longue) peut être le Karoo National Park près de Beaufort West. Il comporte 2 “game drive“ de 13 et 49 km accessibles avec n’importe quel véhicule. Les paysages semi désertiques constitueront votre premier exercice (facile) pour repérer la faune qui y réside ! Il y a également 4 eco-trails réservés aux 4x4.

On peut y observer de nombreuses espèces d’antilopes (kudu, red hartebeest, gemsbok, eland, springbok…), des zèbres, des autruches et pour les plus chanceux des lions récemment introduits ! Il y a aussi 5 espèces de tortues et de nombreux oiseaux.

Mais à eux seuls, les paysages de canyons majestueux et de vallées désertiques valent largement le déplacement. Spécialement sur le tracé du Klipspringerpas, une route hallucinante qui vous emmène à flanc de précipices sur les hauts plateaux du parc et ses points de vue incroyables.




2. Le Camdeboo National Park


Le Camdeboo National Park est situé également dans le Karoo, juste à côté de la charmante ville de Graff Reinet, à environ 2h de route. Cette bourgade fondée en 1786 fourmille de maisons classées au patrimoine historique national dont certaines ont été reconverties avec goût en hôtel ou en chambre d’hôtes.
Le parc est scindé en 2 parties. Le Camdeboo au nord où l’on peut parcourir une game drive avec son propre véhicule et apercevoir des gnous noirs, des blesboks, des springboks, des autruches, des singes et dizaines d’espèces d’oiseaux.

Une autre entrée plus à l’ouest, permet d’accéder à la Vallée de la Désolation. Sur la route, on peut croiser des steenboks et autres kudus mais c’est surtout le paysage grandiose qu’on vient admirer. Du haut de la table d’orientation, on a une vue à 360° sur la ville et toute la vallée environnante. Le panorama prend des airs de Grand Canyon et on reste longtemps hypnotisé par les formations géologiques incroyables.
En démarrant tôt le matin, une seule journée suffit pour explorer ce parc.






3. Le Mountain Zebra National Park

A 2 heures plus à l’Est près de la ville de Cradock, on trouve le Mountain Zebra National Park. Comme son nom l’indique, cette réserve est réputée pour ses zèbres qui furent pourtant au bord de l’extinction au début des années 1930, avec seulement 6 animaux. Leur survie est due aux efforts de plusieurs propriétaires de fermes qui ont donné des terres mais aussi des spécimens pour réintroduire l’espèce du Cape Moutain Zebra, reconnaissable à l’absence de rayures sous la partie ventrale.
Outre les zèbres, on peut y observer de nombreuses espèces d’antilopes (kudu, red hartebeest, gemsbok, eland, springbok…), des buffles, des autruches, des singes, des chacals et tout plein d’oiseaux.


Les routes et les pistes sont comme toujours en très bon état et praticable par n’importe quel véhicule. Il y a aussi 3 trails réservés au 4x4 qui permettent de s’éloigner des axes principaux et d’apercevoir avec un peu de chance, un lynx, un guépard ou un rhino !
En démarrant tôt le matin, une seule journée suffit pour explorer ce parc, mais on a pris beaucoup de plaisir à revenir un 2ème jour !




4. Le Addo Elephant National Park

A 2 heures plus au Sud vers Port Elisabeth, se trouve l’Addo Elephant National Park, qui est la 3ème plus grande réserve nationale après le Kruger et le Kgalagdi. Encore une fois tout est dans le nom, puisque ce parc abrite plus de 600 pachydermes qui se déplacent généralement avec toute leur petite famille. Cela procure de grands moments d’émotions quand une dizaine de ces mastodontes débarquent devant le capot de votre voiture et tracent leur route à seulement quelques mètres ! Il y a très peu d’accidents mais veillez toujours à laisser assez de place pour leur passage. Lisez tout de même les consignes de sécurité à l’entrée du parc, c’est très intéressant d’en apprendre un peu plus sur cet animal fascinant et parmi les plus intelligents au monde !


En parcourant les différentes routes et pistes disponibles on peut apercevoir toute la faune “habituelle“ avec en primes des lions et des léopards. Sur la route, faites attention à ne pas écraser les bousiers, ces gros scarabées qui, au moyen de leurs pattes arrières, font rouler des bouses d’éléphants pouvant peser 250 fois leur poids !!




Outre la réserve principale, il y a également d’autres sections plus au Nord (Darlington, Zuurberg…) mais aussi au bord de l’Océan Indien (Woody Cape Area) où l’on peut observer des baleines, dauphins, requins blancs, phoques et autres manchots du Cap.

Deux journées sont nécessaires pour explorer correctement la partie principale. Prévoyez 2 jours de plus si vous voulez visiter les autres sections.


5. Le Garden Route National Park

Il est temps de revenir vers Cape Town via la N2, la fameuse route des jardins. On y trouve donc un ensemble de 3 parcs dont les 2 extrêmes sont distants de 140 km. Le Garden Route National Park englobe Tsitsikama Section, Knysna Lakes et Wilderness Section.
Au Tsitiskama, on a le choix de plusieurs trails à faire sur la journée. Le premier nous emmène sur des passerelles à l’embouchure de la Storms River, un lieu tout simplement magique. On a également testé un autre tracé d’environ 6 km, assez physique, mais qui dont l’effort est récompensé par une sublime cascade qui se jette dans la mer.




Knysna est une sympathique petite ville, au bord d’un lagon protégée par une passe étroite qui s’ouvre sur l’Océan Indien. Il y a plusieurs trails à effectuer à pied notamment sur les hauteurs, offrant ainsi une vue magnifique. Mais on y trouve aussi de bons restaurants de fruits de mer pour le lunch ou le soir !

Enfin, on aimerait beaucoup vous parler de la section de Wilderness mais malheureusement on n’y a pas mis les pieds ! Après avoir vu la plage de sable blanc et la situation exceptionnelle de notre guesthouse nous offrant le soir un coucher de soleil inoubliable sur la baie, on s’est accordé une journée de repos !!



6. Le Bontebok National Park

Continuons avec le plus des petits parcs nationaux : le Bontebok National Park avec seulement 2786 ha se situe à 2h30 à l’est de Cape Town, près de la ville de Swellendam, bordant la Breede River. Le bontebok est une espèce d’antilope, endémique à la région du Cap qui était en voie d’extinction au début du 19ème siècle. En 1931, des fermiers alertés par le problème, ont crée une première réserve sur des terres privées avec seulement 17 animaux. Malgré de nombreuses maladies, notamment dues aux tiques, ils ont réussi à sauver l’espèce dont on estime la population mondiale entre 2500 de 3000 (200 dans le parc national).


Une demi journée suffit pour arpenter les quelques trails au milieu des aloe vera et faire le tour de la game drive avec sa propre voiture. On a particulièrement aimé les chalets qui bordent la rivière offrant une vue magnifique sur l’eau et les montagnes du Langeberg, nous invitant à rester pour la nuit.

Pour l’après-midi ou la nuit, on vous conseille également de vous arrêter à De Hoop Nature Reserve. Ce n’est pas un Parc National mais il fait parti des 25 réserves gérées par CapeNature, une organisation gouvernementale de préservation de la faune et de la flore.
Après les autres parcs, la faune ne va certainement pas vous impressionner mais il faut absolument voir le bord de mer et les gigantesques dunes de sable blanc fouettées par les vagues de l’Océan Indien.




7. L’Agulhas National Park

L’Agulhas National Park se situe à 3h de Cape Town et constitue le “vrai“ point méridional de tout le continent africain. Avant de venir en Afrique du Sud, on pensait comme beaucoup, que ce titre revenait au Cap de Bonne Espérance. Mais il suffit de prendre une carte ou de regarder sur Google Maps pour réaliser que le point le plus au sud est bien le Cape Agulhas, séparant ainsi l’Atlantique de l’Océan Indien.
Si on y vient surtout pour la photo souvenir, avec un pied de chaque côté de la ligne de séparation des eaux, on peut également visiter un musée situé dans le phare blanc et rouge. Construit en 1849, il est le 2ème plus ancien encore en activité dans le pays et son architecture a été inspirée par le phare d’Alexandrie.


De juin à décembre, on peut y observer les baleines franches venues de l’Antarctique pour mettre bas. Le parc propose 3 trails pour admirer la végétation ou les oiseaux comme l’Huîtrier de Moquin (African black oystercatcher) immédiatement reconnaissable à son plumage noir intense et son bec orange/rouge assorti aux contours des yeux.


Sur la route de l’Agulhas, arrêtez-vous dans le petit port de pêche de Struis Bay pour admirer les eaux turquoises et déguster un excellent poisson frais ou des calamars frits.



De l’Agulhas vous pouvez prendre une journée pour remonter vers la ville du Cap. Pour cela, il y a la N2 pratique et rapide, avec le passage du Sir Lowry’s Pass qui offre une vue splendide sur la plaine. Mais on vous conseille plutôt de longer la côte et faire une pause déjeuner à Hermanus. Si c’est la saison (juillet à novembre), vous pourrez apercevoir les baleines de la terrasse d’un restaurant en dégustant les produits de la mer.

Empruntez ensuite la route panoramique R44 en passant par Bettys’ Bay jusqu’à Strand, en ayant pris soin avant de faire une petite sieste sur le sable de Bikini Beach.
Après quelques km sur la N2, sortez de la highway en empruntant la R310 (Baden Powell Drive) jusqu’à Muizenberg et finissez en beauté par une dégustation de vins dans l’un des magnifiques domaines de la Constantia Valley !

Si c’est pas le road trip parfait, ça s’en rapproche pas mal…


Plus d'infos et réservation en ligne sur l'excellent site de SANParks.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Retrouvez-nous sur Instagram !

Boutons Sociaux